Kyoto, à la rencontre des temples et des jardins zens

0

Kyoto, capitale culturelle et verdoyante

Kyoto m’a charmée dès la première rencontre par sa multitude de temples, sa verdure et sa zénitude absolue. Pour un premier contact avec le Japon, c’est la ville idéale. Le rythme y est plus tranquille qu’à Tokyo et la ville regorge d’histoire et de lieux culturels à découvrir.

temples kyoto

Le Chemin des Philosophes et le Pavillon d’Argent

Le chemin des philosophes est un must pour une balade bucolique à la rencontre de certains des plus beaux jardins. Le splendide jardin du temple Ginkaku-ji, aussi appelé Pavillon d’Argent, est le point de départ idéal. Les nombreux stands de glaces au thé matcha vous rafraîchiront sur le chemin.

pavillon d'argent kyoto

 

Arashiyama et ses forêts de bambous

Le centre-ville se parcourt facilement en bus. Par contre, pour rejoindre certains sites, comme la jolie ville d’Arashiyama et sa forêt de bambous, il est préférable de prendre le train. Le voyage vaut le détour. Pour un encas local, je vous recommande de goûter les beignets à la crème de soja, un délice !

Si vous avez la chance de venir au moment d’un matsuri, festival populaire, vous pourrez prendre le pouls de la ville. Les Japonais sont très attachés à leurs nombreuses traditions.

forêt bambous arashiyama

 

Le tofu du Ryoan-ji

Le temple est connu pour son jardin zen. Ne manquez pas avant de sortir l’entrée cachée du restaurant. Assis sur des tatamis, vous pourrez profiter de la fabuleuse vue sur le jardin, la vue la plus zen que je connaisse ! Profitez-en pour savourer leur tofu fondant, agrémenté de légumes de toutes sortes. Carnivores s’abstenir !

tofu ryoanji kyoto

 

Le quartier historique de Gion

Pour croiser des geikos, que vous connaissez sans doute sous le nom de geisha, je vous recommande de loger dans un ryokan traditionnel dans le quartier historique de Gion.

La vie traditionnelle japonaise

Ce sera aussi l’occasion de goûter un repas kaiseki, composé de multiples petits plats, et d’expérimenter la cérémonie du thé. Ne soyez pas surpris si vous ne savez pas trop ce que vous mangez. Tout est généralement bon, frais et équilibré. Toutefois, si vous êtes adepte de sucré, vous devrez prendre votre mal en patience.

vie en ryokan japon

 

cérémonie du thé kyoto

Autre expérience : la nuit sur un futon. Quand on n’est pas habitué, c’est un peu dur de dormir à même le sol. L’oreiller est ce qui m’a semblé le plus rigide, bien que les oreillers de geisha soient bien plus inconfortables.

Par ailleurs, il y a beaucoup d’autres traditions à ne pas manquer : le rituel du bain. Il ne s’agit pas de se laver dans son bain mais bien de s’y prélasser. Vous devrez auparavant utiliser la pomme de douche et le petit tabouret de bois pour vous laver. Plus connus sous le nom d’onsen, les bains publics, sources d’eau chaude souvent en pleine nature, font partie du quotidien des Japonais.

Les bus de Kyoto

Le bus est une expérience en soi. Le chauffeur porte toujours des gants blancs et remercie chaque passager au moment de la descente. Sa tendance à parler très près du micro et à décrire tout ce qu’il se passe est un peu déroutante. L’entrée se fait au milieu du bus et la descente s’effectue à l’avant. Les arrêts sont annoncés sur écran, tout comme la direction. Si vous manquez de monnaie, pas de panique. Vous pourrez faire l’appoint grâce à une machine adaptée à l’avant du bus, juste avant de régler votre trajet. Le ticket se règle au moment de la descente.

Où manger à Kyoto

Un endroit à ne pas manquer : le Nishiki Market qui regorge de spécialités locales et a gardé son caractère authentique.

Pour dîner, vous trouverez de nombreuses options dans le centre. Vous verrez de nombreux bars sur pilotis qui jouissent d’une jolie vue sur la rivière Kamo. Si vous êtes amateurs de gyoza, je vous invite à tester ceux de Chao Chao. Même si la queue vous semble longue, vous n’attendrez généralement pas longtemps et serez bien accueillis.

gyoza kyoto

 

Quels souvenirs ramener de Kyoto

Du papier, des pâtisseries au matcha ou même une photo en costume de geiko 🙂

Mes bonnes adresses à Kyoto :

Pour les gyozas de Chao Chao : le lien Google Maps 

Pour un marché local authentique : Nishiki market : le lien Google Maps 

le lien Google Maps pour loger dans un ryokan traditionnel : Gion Yoshi-ima

Pensez à bien enregistrer toutes vos adresses sur Google maps avant de partir et à prendre une carte sim car les immeubles n’affichent pas de numéro de rue précis, un peu compliqué pour s’y retrouver sans wifi.

 

 

 

 

 

Tags: , , , ,

Share.

Leave A Reply

Subscribe without commenting

error: Content is protected !!